Accès rapide au contenu
Une femme travaillant sur son ordinateur et utilisant un logiciel de GRC pour gérer les risques

Qu'est-ce que la GRC ?

La première étude universitaire sur la gouvernance, la gestion des risques et la conformité a défini la GRC comme étant « un ensemble intégré de fonctionnalités permettant à une entreprise d'atteindre de façon fiable ses objectifs, de faire face à l'incertitude et d'agir avec intégrité. » Depuis, les technologies digitales et les volumes de données ont explosé, mais les principaux objectifs commerciaux et valeurs fondamentales restent inchangés.

 

 

Signification et définition de la GRC

En termes simples, la GRC désigne la stratégie et la structure garantissant la sécurité et la compétitivité d'une entreprise. À l'instar de la gouvernance d'une ville ou d'un pays, la gouvernance d'entreprise définit les principes et les engagements que doivent respecter les collaborateurs, et assure les contrôles et l'assistance nécessaires pour atteindre des objectifs globaux. La gestion des risques permet d'identifier les menaces, tout en intégrant des processus qui protègent l'entreprise contre ces menaces. Enfin, la gestion de la conformité permet de s'assurer que l'entreprise respecte les réglementations en vigueur et les pratiques comptables appropriées, et fonctionne de manière éthique.

La GRC désigne la stratégie et la structure garantissant la sécurité et la compétitivité d'une entreprise.

Considérez la gouvernance, la gestion des risques et la conformité comme les trois pieds d'un trépied assurant l'équilibre de l'entreprise :

 

1. Gouvernance d'entreprise

 

Le « G » de GRC désigne la gouvernance. Loin de se résumer à un simple livret de procédures, la gouvernance permet à l'entreprise de connecter ses silos organisationnels pour s'assurer que les activités à l'échelle de l'entreprise sont en adéquation avec les objectifs stratégiques. Elle favorise l'émergence d'un environnement de travail coordonné et productif où tous les intervenants, internes et externes, comprennent parfaitement comment leurs contributions et leurs intérêts s'accordent avec ceux des autres collaborateurs. Elle permet également d'éviter les redondances, les initiatives contradictoires et les coûts inutiles. Axée sur la gestion des ressources et la responsabilité, elle met en place les contrôles et les équilibres nécessaires pour « préserver l'ordre au sein de l'entreprise ». Elle vise à garantir des opérations raisonnées, l'adhésion aux valeurs de l'entreprise et des pratiques commerciales éthiques. La gouvernance est aussi un mécanisme de réduction des risques qui permet d'assurer la conformité en validant et en gérant les informations, leurs sources et leur traitement.

 

2. Gestion et limitation des risques

 

Le « R » de GRC désigne les risques. Tout élément susceptible d'engendrer un résultat négatif sur n'importe quel aspect des activités de l'entreprise présente un risque. Certains risques, comme une pandémie, ne peuvent être contrôlés. D'autres découlent de facteurs internes à l'entreprise et sont dus à des défaillances opérationnelles, procédurales ou techniques. D'autres encore sont dus à des menaces externes comme des cyberattaques ou des fraudes.

 

La technologie joue un rôle crucial dans la détection précoce des risques, mais la gestion des risques d'une entreprise ne dépend pas que des enjeux technologiques. Les valeurs, les processus et l'engagement d'une entreprise sont des points essentiels pour la gestion des risques. Un article récent paru dans Forbes souligne la demande croissante de stratégies de gestion des risques de l'entreprise (ERM) utilisant des « solutions intégrées et proactives qui couvrent les collaborateurs, les données et l'infrastructure. » Les risques d'entreprise se divisent en cinq catégories. Les stratégies ERM et GRC d'une entreprise doivent être capables d'anticiper, de réduire et surtout de prévenir tout ou partie de ces risques.

  • Les risques opérationnels ou en termes de performances présentent le plus vaste ensemble de limites et la plus grande diversité potentielle. Cela s'explique par les défaillances (accidentelles ou intentionnelles) au niveau de la structure, des systèmes, des collaborateurs, des produits ou des processus impliqués dans n'importe quel aspect des opérations commerciales.
  • Les risques de conformité découlent des infractions aux lois, réglementations, codes de conduite ou normes de pratiques établies dans un secteur ou une entreprise.
  • Les risques informatiques proviennent d'une défaillance ou d'une utilisation incorrecte des équipements informatiques, entraînant une perte ou des résultats commerciaux négatifs. Ces risques peuvent aller de défaillances informatiques accidentelles à une fraude, un piratage ou des cyberattaques intentionnels.
  • Autre catégorie de risques d'entreprise, les risques financiers impliquent une perte d'argent sur un investissement ou une activité commerciale. Ils peuvent inclure les risques de crédit ou de liquidité, ou être associés à des risques opérationnels comme la fraude ou une mauvaise gestion.
  • Les risques liés à la réputation peuvent découler de défaillances appartenant aux quatre catégories citées précédemment et nuire à la qualité de la perception publique de l'entreprise. Certes, les pertes liées à ces risques sont moins quantifiables, mais ces risques figurent parmi les menaces les plus destructrices pour une entreprise ou une marque.

Les logiciels de GRC permettent de détecter les menaces afin d'aider les entreprises à surveiller et à gérer les risques de manière proactive.

3. Gestion de la conformité

 

Le « C » de GRC désigne la conformité. Dans de nombreux cas, les problèmes de conformité réglementaire peuvent entraîner d'énormes pertes financières et de graves préjudices au niveau de la réputation de l'entreprise. En 2019, les amendes liées aux violations des données ont atteint un record spectaculaire : selon les chiffres de la Commission internationale du commerce des États-Unis (U.S. International Trade Commission), les entreprises basées dans l'UE ont dépensé cette année-là jusqu'à 4 % de leur chiffre d'affaires annuel en amendes infligées en raison du non-respect du RGPD. Sans parler des milliards d'euros dépensés chaque année pour relever les défis liés à la conformité juridique et réglementaire.

 

Toutefois, même si le respect de la conformité est une tâche complexe et exigeante, la conformité n'en reste pas moins une pratique basée sur des règles. Par conséquent, elle est l'un des risques les plus simples à prévenir en s'appuyant sur une gestion à la hauteur des enjeux. Les technologies intelligentes et les solutions logicielles de GRC modernes jouent un rôle de premier plan pour la gestion des données, l'analytique prédictive et les insights en temps réel nécessaires pour assurer une stratégie actualisée et efficace en matière de conformité.

Qu'est-ce qu'une infrastructure GRC et pourquoi est-elle importante ?

Une infrastructure GRC intègre des systèmes et processus à l'échelle de l'entreprise permettant de superviser tous les aspects de la gouvernance, de la gestion des risques d'entreprise et de la conformité. Elle offre une approche structurée indispensable pour mettre en adéquation la stratégie commerciale d'une entreprise avec ses technologies de l'information afin de gérer efficacement les risques tout en respectant les exigences de conformité. La GRC porte sur la gestion du fonctionnement d'une entreprise, et non de ses opérations. L'élément le plus important ici n'est pas le type d'opération, comme la production, la grande distribution ou les services professionnels, mais bien les efforts déployés par l'entreprise pour remplir sa mission, quel que soit le domaine d'application, et mener ses activités commerciales de manière éthique, judicieuse et responsable.

 

Pourquoi une infrastructure GRC fiable est-elle plus importante que jamais ? À l'heure actuelle, les entreprises doivent faire face à des difficultés inégalées. Dans le Rapport des risques mondiaux sur les entreprises pour le 3e trimestre 2020 de Dun and Bradstreet, le score du risque d'impact mondial sur les entreprises (« Global Business Impact ») atteint un record. Par ailleurs, une étude récente prévoit que d'ici 2025, le coût global de la cybercriminalité et des violations de données dépassera 10 000 milliards de dollars, plus du triple du chiffre de 2015. En réaction à ces risques modernes, nous observons également une augmentation proportionnelle du nombre d'organismes de réglementation internationaux. D'après l'organisation  Financer, il existerait actuellement plus de 250 organismes uniquement dans le secteur bancaire, avec pour conséquence des changements des réglementations bancaires intervenant toutes les 12 minutes.

Qui est responsable de la GRC ?

La responsabilité de l'établissement et du maintien des plans et des processus de GRC incombe généralement aux dirigeants des services financiers et de la conformité (directeur financier et directeur de la conformité) et à leurs équipes, soutenus par les responsables des services informatiques, RH et des opérations à l'échelle de l'entreprise. Toutefois, c'est une chose d'élaborer une stratégie de GRC, mais pour s'assurer de son efficacité, il faut réussir son intégration dans les tâches professionnelles quotidiennes à tous les niveaux de l'entreprise.

 

Les meilleures stratégies de gestion des risques et GRC impliquent une approche axée sur les collaborateurs pour que ces derniers s'intéressent tout particulièrement à la pérennité de l'entreprise. Traitant de l'importance de la préparation du personnel pour les technologies GRC et la transformation digitale, un article du Wall Street Journal souligne le point suivant : « alors que nombre d'entreprises préparent et mettent en œuvre leur transformation digitale, elles doivent impérativement créer une culture dans laquelle tous les collaborateurs sont technophiles et où la gestion des risques est l'affaire de tous ».

La GRC et les solutions technologiques intelligentes

Les technologies de l'intelligence artificielle (IA) comprenant le Machine Learning, l'analytique avancée ou augmentée et l' analytique prédictive sont de plus en plus utilisées pour transformer la gestion des risques et les technologies réglementaires (RegTech). Les possibilités de traitement, d'analyse et d'apprentissage à partir de jeux de données volumineux et évoluant rapidement permettent aux professionnels de la GRC d'améliorer leurs compétences, d'utiliser des insights analytiques en temps réel et de mieux visualiser leur situation immédiate dans de multiples scénarios.

 

L'automatisation des processus robotiques (RPA) est un outil indispensable pour créer des programmes de conformité plus rigoureux et plus performants. Elle permet une surveillance continue des contrôles et des audits d'échantillons complets, ce qui simplifie la détection des risques et des anomalies. Les outils RPA facilitent aussi l'automatisation et la rationalisation des tâches administratives répétitives et souvent volumineuses associées à la gestion des risques d'entreprise et à la conformité. La blockchain offre aux systèmes GRC des avantages supplémentaires en raison de la sécurité et de l'immuabilité de ses enregistrements transactionnels. Assurant un rôle de « source unique d'information », la blockchain réduit également les risques dans plus de domaines pratiques de l'entreprise grâce à un suivi précis de la provenance des matériaux et des marchandises, et des enregistrements de leurs paiements, partout dans le monde. À mesure que les défis liés aux risques et à la conformité se complexifient, les technologies intelligentes offrent la confiance et la fiabilité nécessaires pour se préparer à toute éventualité future.

Résumé

Le paysage des risques modernes est en constante évolution. La pandémie a rappelé brutalement que les forces de la nature peuvent s'imposer à tous, des nations aux entreprises en passant par les individus. Et à mesure que les solutions cloud et les technologies intelligentes continuent d'évoluer, le cybercrime, les violations de données et la fraude deviennent une menace de plus en plus complexe.

 

Dans ce contexte actuel de risques et d'incertitude accrus, les entreprises doivent exploiter et simplifier tous les outils à leur disposition afin d'anticiper et de gérer ces risques. Toutes les entreprises doivent faire face au défi croissant d'atteindre leurs objectifs commerciaux, tout en respectant des normes de conformité et de gouvernance rigoureuses. Les meilleures d'entre elles parviennent à répondre à ces besoins en adoptant une approche axée sur les collaborateurs et un engagement continu en termes de formation et de soutien envers leurs équipes, à tous les niveaux de l'organisation, afin de tirer parti des nouvelles technologies, tout en élaborant des stratégies de GRC adaptées.

Découvrez le logiciel de GRC

Découvrez des stratégies et solutions efficaces de gestion de la gouvernance, des risques et la conformité.

Autres ressources

Haut de page