Accès rapide au contenu
Éoliennes

Qu'est-ce que l'EAM (gestion des actifs d'entreprise) ?

La gestion des actifs d'entreprise (EAM) comprend la gestion et la maintenance des actifs physiques détenus par une entreprise tout au long du cycle de vie d'une immobilisation, de la planification du capital à la gestion des risques, en passant par les achats, l'installation, la performance, la maintenance, la conformité et la gestion des risques, jusqu'à la mise au rebut des actifs.

 

Le logiciel EAM aide les entreprises à planifier, optimiser, exécuter et suivre les activités, priorités, compétences, matériaux, outils et informations nécessaires associés à un actif. L'incapacité à gérer et à entretenir les actifs de l'entreprise peut entraîner des temps d'arrêt imprévus, des performances sous-optimales des actifs et des ruptures d'approvisionnement. Certaines entreprises s'appuient également sur des systèmes EAM pour démontrer la conformité avec les organismes de réglementation afin d'exclure la responsabilité en cas de défaillance.

Comment fonctionne un système EAM ?

Bien que les systèmes EAM traditionnels aient été installés sur site, la technologie a évolué, avec des systèmes modernes fonctionnant dans le cloud. Une plateforme cloud offre de nombreux avantages, notamment des capacités de stockage des données plus importantes, une sécurité renforcée et une intégration plus facile aux applications complémentaires telles que les systèmes de gestion de la Supply Chain, les systèmes de gestion de la main-d'œuvre mobile, les systèmes de capteurs, l'Internet des Objets (IoT), les SIG (systèmes d'information géographique), le GPS et d'autres applications. 

Gestion des actifs d'entreprise

Les principales étapes de la gestion des actifs d'entreprise

  1. Collecter et stocker les données des immobilisations dans le cloud
    Exploitez l'agilité du cloud pour collecter et suivre les informations sur les actifs dans un référentiel de données centralisé. Utilisez de puissantes analytiques et extrayez des insights détaillés pour comprendre les performances des actifs et savoir où une attention particulière est nécessaire.
  2. Utiliser les données pour orienter la stratégie des immobilisations et optimiser la productivité
    Évaluez les risques et identifiez les défaillances potentielles des équipements avant qu'elles ne se produisent à l'aide du Machine Learningde la technologie des jumeaux numériques et de l'analytique prédictive. Identifiez et exécutez les besoins de maintenance à l'avance afin d'optimiser la disponibilité des actifs.
  3. Planifier de manière proactive les inspections et les tâches de maintenance
    Utilisez des processus et des données intégrés pour planifier, ordonnancer et exécuter des tâches de maintenance et des inspections. Hiérarchisez les actifs critiques pour minimiser les temps d'arrêt. Détectez, signalez et résolvez rapidement les problèmes.
  4. Étendre les fonctionnalités du système EAM aux actifs et aux travailleurs sur le terrain
    Gérez les ordres de travail et les processus liés aux immobilisations en ligne ou hors ligne, grâce à de riches visualisations et des services de localisation. Intégrez les données SIG pour fournir une expérience utilisateur basée sur une carte pour les travailleurs et les actifs à distance. Suivez et gérez les processus de maintenance, les données et les ordres de travail, où que vous soyez.

Avantages des systèmes EAM

Avec un système EAM, les entreprises peuvent centraliser toutes les informations sur leurs immobilisations en un seul et même endroit, ce qui facilite le suivi et l'optimisation des actifs, et permet de les inspecter et de les entretenir de manière proactive. La planification et l'ordonnancement des tâches et des travailleurs sont rationalisées et automatisées, ce qui entraîne une productivité accrue, tout en préservant les travailleurs et l'environnement. Les principaux avantages sont :

  1. Magasins de données intégrés 
    Une vue centralisée de l'opération permet d'intégrer les données de tous types d'immobilisations, quels que soient la source ou l'emplacement. Ce modèle unique peut être utilisé pour contrôler de manière cohérente la performance des immobilisations, planifier les travaux d'inspection et de maintenance et minimiser les disruptions de la productivité. 
  2. Prise de décision en temps réel 
    Un reporting papier chronophage et des informations obsolètes ou inexactes sont remplacés par des données en temps réel. L'analytique prédictive prend en charge la maintenance proactive et les réparations, le travail nécessaire étant planifié automatiquement. Les actifs critiques peuvent être priorisés pour optimiser la productivité, et la résilience est augmentée lorsque vous répondez ou gérez des situations d'urgence et des scénarios inattendus.  
  3. Gestion du cycle de vie de bout en bout
    Le cycle de vie complet d'une immobilisation est géré. Les données des actifs peuvent être intégrées aux processus de maintenance pour prévoir et visualiser le statut et le comportement des immobilisations, du début à la fin. Les benchmarks de performances sont clairement définis, en mettant en évidence les cas où une attention immédiate est nécessaire pour les équipements sous-performants. 
  4. Amélioration des mesures en matière d'environnement, de santé et de sécurité 
    Les résultats potentiels peuvent être identifiés de manière proactive et des mesures peuvent être prises avant que la défaillance d'un actif n'entraîne des blessures et des accidents du travail. Les déversements, incendies et autres effets nocifs sont évités, ce qui permet de préserver l'environnement. Les empreintes carbone sont réduites en faisant fonctionner les équipements de manière optimale et en minimisant les ressources utilisées dans les cycles de maintenance tels que les chariots et autres équipements lourds. La conformité avec les organismes de contrôle peut facilement être prouvée afin d'exclure la responsabilité. 
placeholder

Lire le rapport d'étude

Découvrir comment les fabricants améliorent la performance des équipements grâce à une maintenance efficace.

Évolution de l'EAM

Traditionnellement, les systèmes de gestion des actifs étaient déployés sur site, avec un système de gestion différent requis pour chaque type d'actif. Ces systèmes fonctionnaient individuellement, générant des données cloisonnées et empêchant une entreprise d'avoir une vue cohérente de l'ensemble de ses opérations. 

 

Au lieu de cela, l'entreprise s'est appuyée sur les travailleurs du back-office, dans l'usine et sur le terrain pour assurer la supervision et rendre compte de l'état de chaque actif. En raison de la nature manuelle de ce travail, les processus papier étaient la norme, ce qui entraînait des données obsolètes et inexactes. 

 

Sans données en temps réel, il était impossible de prévoir et d'entretenir les actifs de manière proactive. Par conséquent, les efforts de maintenance et de réparation étaient réactifs, entraînant des dysfonctionnements d'équipements, des disruptions opérationnelles et une baisse de la productivité.  

 

Aujourd'hui, la technologie EAM est généralement hébergée dans le cloud, collectant ainsi des données à partir d'actifs et de systèmes disparates en temps réel. Les technologies et outils nouveaux et complémentaires ont ouvert la voie à une plus grande efficience et efficacité. Quelques exemples :

  • Algorithmes d'intelligence artificielle (IA) et de Machine Learning : offrez une intelligence et une innovation en temps réel.
  • Systèmes de gestion de la Supply Chain : corrélez la performance des actifs avec la logistique et la productivité de la Supply Chain.
  • Suivi de localisation : exploite la logistique cartographique (SIG, GPS, etc.) pour la localisation d'un actif.
  • Technologie d'imagerie : prend en charge la gestion des actifs linéaires et les exigences en matière d'inspection visuelle, y compris les drones, les satellites, LiDAR, etc. 
  • Capteurs d'actif IoT : collecte et transmet des données en temps réel à partir des actifs
placeholder

Quelle est la différence entre l'EAM et le CMMS ?

Un système informatisé de gestion de la maintenance (CMMS) comprend des fonctions opérationnelles et de maintenance qui se concentrent principalement sur la gestion du temps de fonctionnement des actifs. Les décisions sont prises de manière isolée et sont limitées au personnel opérationnel et de maintenance qui utilise ces systèmes. Un CMMS permet aux secteurs à forte intensité d'actifs de se concentrer sur la gestion du temps de fonctionnement des immobilisations. 

 

Un système EAM est conçu pour traiter la gestion du cycle de vie complet d'un actif, de la planification du capital jusqu'à la mise au rebut des immobilisations en passant par les achats, l'installation, la performance, la maintenance, la conformité et la gestion des risques. Outre la maintenance et les opérations, les utilisateurs peuvent inclure la finance, la production, la conformité et d'autres parties prenantes. Avec une base de capacités aussi étendue, la prise de décision s'étend au-delà des équipes opérationnelles et de maintenance pour inclure les cadres supérieurs et les cadres dirigeants. Un système EAM permet aux secteurs à forte intensité d'actifs de gérer le cycle de vie d'un actif dans son intégralité.

Exemples d'EAM par secteur d'activité

Les solutions EAM sont principalement utilisées dans les secteurs d'activité énumérés ci-dessous. D'après MPI, une approche plus prédictive et intelligente de la gestion des actifs est inestimable pour l'avenir de ces secteurs et génère des résultats tels que :

10

%

d'amélioration de l'efficacité mécanique

20

%

d'augmentation de la disponibilité des actifs

15 à 20

%

de baisse des coûts liés à la maintenance

  • Pétrole et gaz : ces multinationales doivent gérer des actifs situés dans des usines, des raffineries et des sites de terrain dans de multiples zones, des quartiers urbains fortement peuplés aux sites extrêmement éloignés. Les compagnies pétrolières et gazières utilisent des processus EAM qui intègrent des données de capteurs, l'IoT, l'informatique de périphérie et l'analytique avancée pour acquérir, installer et gérer leurs actifs.
  • Chemins de fer : en pleine évolution technologique, l'industrie ferroviaire passe des systèmes hérités aux solutions EAM numériques. Grâce à une plateforme analytique dédiée pour la gestion des données d'actifs, l'analyse, la visualisation et la prise de décision, les opérateurs ferroviaires peuvent gérer l'intégralité du cycle de vie des actifs, ce qui permet d'améliorer l'efficacité mécanique, la disponibilité des actifs et de réduire les coûts de maintenance.
  • Services publics : avec une combinaison d'immobilisations fixes et linéaires, les services publics doivent s'assurer que les collaborateurs et l'équipement sont protégés tout en servant leurs communautés locales. Les actifs sont situés dans des centrales électriques et dans des sites extérieurs accidentés et éloignés. L'EAM prend en charge le modèle de maintenance centré sur la fiabilité du secteur en fournissant des fonctionnalités comparatives, une documentation continue et une gestion des données, ainsi qu'une collaboration sur la performance des actifs planifiés et opérationnels.
  • Machines et équipements industriels : l'industrie de production est de plus en plus compétitive face à un plus grand nombre d'entreprises qui cherchent la même clientèle. Grâce à l'EAM, ces entreprises peuvent commercialiser plus rapidement leurs produits, fonctionner plus efficacement, offrir un meilleur service aux clients et potentiellement faire partie de l'économie « en tant que service ».
  • PME/ETI : La résilience et l'agilité sont essentielles à la réussite des PME/ETI. L'EAM aide ces entreprises à évoluer rapidement, en améliorant l'efficacité de la maintenance des équipements, l'utilisation accrue des équipements et le taux de rotation des pièces de rechange, tout en réduisant les coûts de main-d'œuvre locaux et le stock total.

Exemples d'EAM en action : témoignages clients

L'EAM a été mis en œuvre par des clients dans de nombreux secteurs d'activité et d'industries. Les cas d'utilisation comprennent notamment :

  • La gestion des actifs de production dans la fabrication, l'entrepôt et l'assemblage, par exemple. 
  • La gestion linéaire des actifs dans les secteurs routiers et ferroviaires, les pipelines et les lignes de transmission d'électricité. 
  • La gestion de la main-d'œuvre mobile où les collaborateurs sur le terrain peuvent consommer et partager des informations sur les actifs tout en effectuant des inspections et d'autres tâches.   

Voici quelques exemples qui montrent comment l'EAM améliore les résultats de l'entreprise :  

  • Eurasian Resources Group (ERG) utilise l'EAM pour s'assurer que ses équipements d'usine offrent des performances et une disponibilité constamment élevées lors de l'exploitation minière et de la production de ressources naturelles. 
  • SBB CFF FFS, une entreprise ferroviaire suisse, utilise l'EAM pour intégrer des processus de maintenance centrés sur la fiabilité afin d'optimiser la disponibilité des actifs et de réduire les coûts de maintenance.
placeholder

Prolongez la durée de vie de vos actifs physiques

Optimisez la santé et la performance de vos actifs avec SAP Enterprise Asset Management. 

FAQ sur la gestion des actifs d'entreprise

Bien que les systèmes EAM aient été traditionnellement déployés sur site, la plupart des applications sont aujourd'hui déployées dans le cloud, les PME/ETI utilisant un modèle SaaS (Software-as-a-Service) pour s'adapter à des opérations plus modérées. 

Les données d'un éventail de systèmes complémentaires peuvent être intégrées dans l'EAM en temps réel. Ce riche référentiel de données prend en charge une puissante analytique prédictive et des insights métier pour que les actifs puissent être gérés de manière proactive.

Grâce à une vue globale de l'ensemble des opérations, les logiciels de gestion des actifs d'entreprise permettent de gagner en efficacité. Par exemple, les équipes d'inspection et de maintenance sur le terrain peuvent s'occuper de toutes les actifs nécessitant une attention particulière en une seule fois, ce qui permet de réduire le nombre de déplacements. Grâce à une maintenance proactive, les actifs fonctionneront de manière optimale, en utilisant moins d'énergie et en réduisant l'empreinte carbone et d'autres impacts environnementaux.

Les entreprises peuvent être tenues responsables des dommages qui peuvent survenir en raison d'une défaillance de l'équipement. Par exemple, certaines entreprises de services publics ont été jugées responsables de pertes en vies humaines et de dommages matériels dus à des dysfonctionnements d'équipements et à des inspections négligées. Ces scénarios comprennent des catastrophes environnementales telles que des incendies de forêt et des explosions de gaz naturel.

Le CMMS se concentre spécifiquement sur le pilotage du temps de fonctionnement des actifs et serait principalement utilisé par les équipes opérationnelles responsables de cet objectif unique. Les entreprises qui souhaitent gérer l'intégralité du cycle de vie des actifs, du début à la fin, utiliseront un système EAM.

Lettre d'information SAP Insights

placeholder
S'abonner

Obtenez des insights clés en vous abonnant à notre lettre d'information.

Autres ressources

Haut de page